performances thermiques

Comprendre les performances thermiques des isolants

Chaque isolant est vendu en fonction de critères physiques, de données relatant ses performances. Pourtant, ces chiffres sont parfois difficiles à comprendre. Coefficient de transmission thermique, résistance thermique, conductivité thermique, coefficient de transmission surfacique, ces données doivent pourtant être claires pour faire le meilleur choix d’isolant.

Devis gratuit pour l'isolation des combles

Le coefficient de transmission thermique

Cette valeur est notée « U » sur les emballages des isolants ou les panneaux, les sites d’informations sur les isolants thermique. Le coefficient de transmission thermique permet de mesurer la quantité de chaleur traversant une paroi, isolée ou non, un mur, une fenêtre, une couche d’isolant seule, en fonction de données de temps, de la surface et par unité de température de chaque côté du mur ou de la paroi en général.

Exprimé en W/m²K (watt / mètre carré Kelvin), plus il est faible, mieux l’habitation sera isolée.

La résistance thermique

Elle est repérable par la valeur « R » portée sur les isolants ; elle mesure la résistance qu’un matériau oppose au passage de la chaleur. Plus le R est élevé, plus le matériau isole.

Ce R dépend de l’épaisseur du matériau choisi.

La conductivité thermique

Cette grandeur notée lambda (l) permet de mesurer la faculté d’un isolant à conduire la chaleur et la chaleur transférée par ce matériau. Le lambda représentera donc la quantité de chaleur transféré par unité de surface en fonction du temps et par rapport à une température donnée. Elle se mesure en W·m-1·K-1. (Watt /mètre carré Kelvin)

L’humidité entrera en ligne de compte pour le maintien des performances et donc de la conductivité thermique d’un isolant, tout comme sa densité et son épaisseur. Le type de pose pourra aussi avoir son importance.

Coefficient de transmission surfacique

Noté Uw, ce coefficient permet de mesurer la quantité de chaleur qui passe au travers d’1m² d’une paroi, d’une cloison, d’un mur ou d’un isolant. Plus le coefficient de transmission surfacique est faible, plus la paroi est isolée. Il s’applique aussi bien aux matériaux de construction, qu’aux isolants ou encore aux fenêtres.

Il se mesure en W/(m².K).

Connaître ces 4 valeurs que l’on ajoutera à la densité du matériau (kg/m²) et à l’épaisseur nécessaire à poser permettra de mieux choisir les matériaux d’isolation.

Annonces idlead
A découvrir

RT 2012/RE 2012

RT 2012/RE 2012

La règlementation thermique 2012 reprend les mêmes principes que la RT 2005 et que...

Isolation écologique

Isolation écologique

Isoler écologiquement est possible, grâce à des matériaux naturels. A chaque...

Isolation laine de verre

Isolation laine de verre

Matériau isolant produit à base de sable, la laine de verre se présente sous de...

Isolation laine de roche

Isolation laine de roche

La laine de roche présente de bonnes performances thermique et phonique. Disponible...

Isolation polystyrène

Isolation polystyrène

De faible densité et imperméable, le polystyrène est disponible en panneaux et...

Isolation polyuréthane

Isolation polyuréthane

Ecologique, l’isolation au polyuréthane présente des performances très...

Isolant mince

Isolant mince

Isolants écologiques, les isolants minces sont dotés de qualités correctes...

Pare-vapeur

Pare-vapeur

Un pare-vapeur prévient la pénétration de l’humidité, de la vapeur d’eau à...

Annonces idlead