isolation plancher

Isolation plancher

L’isolation d’un plancher permet d’améliorer le confort de l’habitation et maximise l’isolation thermique et phonique des planchers en bois, par exemple. Les nombreuses solutions proposées permettent ainsi de limiter les déperditions thermiques et d’améliorer le confort acoustique.

Devis gratuit pour l'isolation des combles

Isolation thermique

Isoler les planchers en grenier ou en combles peut être réalisé de plusieurs façons. Dans des combles perdus, l’isolation sur le plancher se réalise avec une à deux couches de laines minérales en rouleaux, en panneaux ou en vrac soufflé. Disposer un pare-vapeur ne s’avère pas absolument nécessaire.

On peut aussi poser des panneaux isolants en polystyrènes expansés, extrudés ou des isolants à base de polyuréthanes. Bord à bord sur le plancher, l’isolation sera assurée d’un point de thermique ou phonique. L’isolant sera ensuite recouvert d’un plancher cloué pour préserver les couches d’isolant disposées perpendiculairement les unes aux autres pour garantir la continuité thermique.

Isolation d’un plancher en bois

Lorsque l’on isole un plancher bois entre deux étages, l’isolation phonique est au moins aussi importante voire plus que l’isolation thermique. Une isolation d’un plancher en bois vise à atténuer les bruits aériens et les bruits d’impact. Plusieurs couches d’isolants sont alors envisageables, la couche de faible densité étant intercalée entre deux couches à forte densité pour filtrer tous les bruits.

On atténue aussi les bruits d’impact avec des solives doublées. Sans contact entre plafond et plancher, de la laine de bois ou de chanvre et sur lambourdes dans la mesure ou les plinthes sont désolidarisées du plancher créera une isolation optimale.

Isolation d’un plancher chauffant

La résistance thermique des isolants pour les planchers chauffants est absolument essentielle. Elle doit être de :

  • Pour une pièce chauffée : 0,75 m².W/K
  • Terre plein, pièce non chauffée : 1,25 m².W/K
  • Pour une température extérieure supérieure ou égale à 0°C : 1,25 m².W/K
  • Pour une température extérieure comprise entre -5 °C et 0°C : 1,50 m².W/K
  • Pour une température extérieure comprise entre – 15 ° C et – 5 ° C : 2,00 m².W/K

Les isolants seront posés en multicouches croisées pour assurer la continuité thermique. Une bande protectrice périphérique au plancher sera installée, bande que les isolant viendront coincer pour garantir une isolation efficace.

Cependant, nombre de maison à plancher chauffant sont isolées en monocouche pour éviter la compression des isolants donc une perte réelle d’efficacité. Des plaques d’isolants à plots sont également disponibles sur le marché pour permettre une pose monocouche et garantir la pérennité de l’isolation.

Enfin, aucune canalisation, aucune gaine ne seront posées sur le plancher, l’isolant ne sera jamais coupé. Et, cela va de soi, aucune autre canalisation que les tubes chauffant ne passeront dans le plancher chauffant isolé.

Ces isolations complexes nécessitent toutefois un avis professionnel et l’établissement de devis. 

Annonces idlead
A découvrir

Isolation plancher sous-sol

Isolation plancher sous-sol

L’isolation d’un plafond sous sol dépend avant tout du type de...

Isolation plancher sur vide sanitaire

Isolation plancher sur vide sanitaire

Isoler un plancher sur vide sanitaire nécessite une réelle maîtrise de la pose...

Isolation plancher terre plein

Isolation plancher terre plein

Isoler un plancher sur terre plein présente des spécificités techniques assez...

Annonces idlead