normes isolation mur

Normes isolation mur

Avec la réglementation thermique (RT) 2005 et celle de 2012, les normes d’isolation des murs sont des plus en plus drastiques, dans le but de réduire les facture énergétique et de faire en sorte que les maisons, les appartements, par conséquent, consomment de moins en moins d’énergie.

La RT 2005 a été émise par l’Etat pour compléter voire remplacer sur certains points la RT 2000. Elle est destinée de manière obligatoire aux particuliers entreprenant des travaux ou aux entrepreneurs qui devront alors faire en sorte, dans le choix des matériaux et des types de construction, d’atteindre les performances thermiques exigées par la règlementation thermique.

La réglementation thermique 2012 est au demeurant en train d’être finalisée pour devenir la règlementation énergétique avec des objectifs énergétiques plus stricts encore.

Devis gratuit pour l'isolation thermique de façades

Les obligations de la RT 2005

Des performances minimales sont imposées par la RT 2005 renforcée par la RT 2012. Pour une isolation des murs par exemple, une laine de chanvre en panneaux sandwichs sera posée avec une épaisseur minimale de 20 cm en 2005, de 25 cm en 2012, la RT 2020 prévoit 30 cm. 

Il vaut mieux en cas anticiper l’isolation des murs avec des épaisseurs supérieures à celle recommandées et avec des matériaux haute performance d’origine naturelle.

Les calculs pour l’isolation des murs 

En fonction des normes et des valeurs imposées par la RT 2005 et la future RE 2012, il faudra tenir compte : 

  • De la résistance thermique (en pose ou en correction en ajoutant une couche d’isolant)
  • De la suppression des ponts thermiques
  • Du coefficient de conductivité thermique
  • Du coefficient de transmission surfacique
  • Du choix des matériaux (monomur, béton cellulaire, isolants et ouvertures)
  • De l’isolation des murs par l’intérieur ou par l’extérieur

Le calcul de l’isolation d’un mur tient aussi compte du temps de déphasage ou de transfert : temps que met la chaleur à se transférer d’une couche à l’autre avant de s’échapper. Il suffit donc d’additionner le temps de transfert de chaque couche pour avoir une valeur approximative.

La RT 2005 tient également compte de la capacité thermique surfacique qui permet de mesurer l’inertie des murs en fonction de son épaisseur en partant de l’intérieur. On la calcule au m² en fonction des 9 premiers cm côté intérieur du mur.

Par exemple, des briques alvéolaires auront un temps de transfert de 19,9h pour une épaisseur de 37,5cm avant la pose de l’isolant. L’isolant et les parements intérieurs feront évidemment encore augmenter ce temps de transfert.

Les données chiffrées étant en train de varier de la RT 2005 à la RT ou RE 2012, elles seront consultables sur le site de l’ADEME ou du ministère de l’écologie.

Annonces idlead
A découvrir

Isolation mur par l'intérieur

Isolation mur par l'intérieur

L’isolation des murs par l’intérieur reste le système d’isolation le moins...

Isolation mur par l'extérieur

Isolation mur par l'extérieur

Pour favoriser une isolation thermique est souvent retenue l’isolation des murs...

Enduit isolant

Enduit isolant

Souvent utilisés en extérieur, les enduits isolants permettent d’accroître les...

Isolation bardage

Isolation bardage

Isoler par bardage revient à poser un revêtement extérieur sur les murs de la...

Isolation mur béton cellulaire

Isolation mur béton cellulaire

Le  béton cellulaire peut être utilisé en élément porteur isolant, en monomur,...

Monomur terre cuite

Monomur terre cuite

Le monomur de terre cuite est constitué de briques de terre cuite épaisses et...

Isolation mur ossature bois

Isolation mur ossature bois

Une maison à ossature bois (aussi appelée MOB) doit idéalement consommer le...

Annonces idlead